C'est une question que l'on se pose, immédiatement après chaque tirage au sort : est-ce un ''bon'' ou un ''mauvais'' tirage au sort ? Pour les Bleues, la réponse est probablement du côté du bon tirage, même si l'équipe de France pourrait ensuite rencontrer les championnes du monde américaines dès les quarts-de-finale

 

A l'issue du tirage au sort de la Coupe du Monde 2019, force est de constater que l'équipe de France n'a pas hérité d'un groupe particulièrement compliqué. Sur le papier, celui de l'Angleterre, de l'Australie ou de l'Allemagne semblent bien plus piégeux.

Dans le groupe A, l'équipe de France rencontrera la Corée du Sud, la Norvège et le Nigeria, récent champion d'Afrique. Trois sélections qui regorgent de joueuses talentueuses, mais qui n'auront pas forcément les moyens d'inquiéter l'équipe de France.

Un constat néanmoins à nuancer avec ce qui s'est passé lors du dernier Euro aux Pays-Bas, où la modeste Autriche s'était révélée un adversaire redoutable pour les Tricolores, dans un groupe où la France aurait pu finalement sortir dès le premier tour.

 

=> A lire - Le tirage au sort du Mondial 2019 et  La réaction de Corinne Diacre après le tirage

 

La Norvège sans Ada Hegerberg

Pour la Norvège, cette Coupe du Monde devrait se jouer sans les sœurs Hegerberg, et notamment Ada récente Ballon d'or, et meilleure avant-centre actuelle sur la scène européenne. Son absence risque de peser lourd pour la Norvège qui a su pourtant rebondir après un zéro pointé aux Pays-Bas lors de l'Euro 2017.

Les joueuses scandinaves ont su se relever, poussant les championnes d'Europe néerlandaises à passer par les barrages pour se qualifier pour le Mondial. D'autres joueuses ont pris le relais en attaque, à l'image de Lisa-Marie Utland, meilleure buteuse norvégienne en qualification.

Il s'agit donc d'un adversaire à prendre avec précaution mais qu représentait l'adversaire le moins redoutable du pot 2, plus modeste par exemple que l'Angleterre, une équipe que la France avait affronté dès le premier tour lors de la dernière Coupe du Monde au Canada.

 

Modestes le Nigeria et la Corée du Sud ? Oui, mais...

Pour la Corée du Sud et le Nigeria, la France semble encore plus clairement favorite, même si le Nigeria a régulièrement démontré sa capacité à se surpasser dans les grands tournois (loin du 8-0 infligé par les Bleues en avril dernier). Récentes championnes d'Afrique, les Super Falcons ont été bousculées dans ce tournoi avec la montée en puissance des Banyana Banyana sud-africaines, rare équipe à battre le Nigeria sur la scène continentale.

De son côté, la Corée du Sud évoluait désormais dans l'ombre du duel entre le Japon et l'Australie, même si la Corée s'est révélée capable de bousculer ces deux équipes lors de la dernière Coupe d'Asie. Les Sud-Coréennes qui disposent également de quelques individualités hors du commun, à l'image de Ji So-Yun, véritable métronome du jeu de Chelsea en Angleterre.

 

Les États-Unis dès les quarts ?

C'est donc un groupe abordable qui s'annonce pour les Bleues, mais ce n'est pas la seule information à retenir dans ce tirage au sort. On connaît désormais les adversaires potentiels des Tricolores lors des différents tours de la phase finale. Les Bleues pourraient notamment rencontrer les États-Unis dès les quarts-de-finale, avec une affiche des grands soirs sur la pelouse du Parc des Princes de Paris.

En demi-finale, du côté de Lyon, la France pourrait rencontrer l'Angleterre ou le Japon, vice-champion du monde en titre, alors que l'Allemagne, le Canada ou l'Australie pourraient évoluer dans l'autre partie de tableau s'ils terminent premiers de leurs groupes respectifs, et donc ne pas croiser la France avant une hypothétique finale au Parc OL.

Quoi qu'il arrive, la quête d'un premier titre mondial sera donc probablement parsemée d'embûches, de quoi relativiser ce ''bon tirage'' obtenu par les Bleues pour ce Mondial 2019.

 

Photo: Jean-François Monier/AFP

 

Le programme des Bleues au 1er tour (Groupe A)

France – Corée du Sud (7 juin, 21h – Parc des Princes, Paris [match d'ouverture])

France – Norvège (12 juin, 21h – Allianz Riviera, Nice)

Nigeria – France (17 juin, 21h – Roazhon Park, Rennes)

 

Les adversaires de l'équipe de France (Groupe A)

Norvège

Classement FIFA: 13e

Participation en Coupe du Monde: 8e participation

Dernière participation : 2015 (1/8e de finaliste – éliminée par l'Angleterre 1-2)

Meilleur résultat : Vainqueur (1995)

Capitaine: Maren Mjelde (Chelsea / Angleterre)

Meilleure buteuse (qualifications): Lisa-Marie Utland (7 buts – FC Rosengard / Suède)

Comment se sont-elles qualifiées ? La Norvège a terminé en tête du groupe 3 lors des qualifications de la zone UEFA devant les Pays-Bas et l'Irlande.
 

Corée du Sud

Classement FIFA: 14e

Participation en Coupe du Monde: 3e participation

Dernière participation : 2015 (1/8e de finaliste – éliminée par la France 3-0)

Meilleur résultat: 1/8e de finaliste (2015)

Capitaine : Cho So-hyun (Avaldsnes IL / Norvège)

Comment se sont-elles qualifiées ? La Corée du Sud a pris la cinquième place de la Coupe d'Asie au printemps 2018, remportant le match pour la 5e place face aux Philippines.

 

Nigeria

Classement FIFA: 38e

Participation en Coupe du Monde: 8e participation

Dernière participation : 2015 (éliminé au 1er tour)

Meilleur résultat: Quart-de-finaliste (1999)

Capitaines: Onome Ebi (Henan Huishang / Chine) et Rita Chikwelu (Kristianstads DFF / Suède)

Meilleure buteuse (qualifications): Desire Oparanozie (6 buts – EA Guingamp / France)

Comment se sont-elles qualifiées ? Les Super Falcons ont remporté la Coupe d'Afrique des Nations 2018 début décembre, une compétition par ailleurs qualificative pour le Mondial.

Hichem Djemai