La Coupe du Monde 2019 a été l'occasion d'un formidable parcours pour l'équipe des Pays-Bas, parvenue en finale pour sa deuxième participation dans un Mondial. De l'aveu des joueuses elles-mêmes, cela n'aurait probablement pas été possible sans l'important soutien des supporters néerlandais venus en masse pour suivre leur équipe.   Au fil du tournoi c'est devenu un point de repère pour retrouver les supporters néerlandais : le bus des Oranjefans. L'imposant véhicule ouvre la voie en tête des Oranjeparade, ces défilés de supporters néerlandais aux allures carnavalesques organisés avant chaque match de leur équipe. Une couleur orange qui saute aux yeux et arborée par les milliers de de fans venus assister au match de leur équipe à Reims, Valenciennes ou au Havre.   Les supporters oranje ont tenu la distance Les participants sont encadrés de manière sonore avec d'un côté le bus des Oranjefans et son balcon à impériale. Des enceintes installées sur le bus envoient une musique qui fait alternativement chanter ou danser les supporters qui participent à la parade. De l'autre, une fanfare, elles-aussi composée de supporters néerlandais et qui joue à tue-tête quelques uns des airs préférés des fans oranje. Pendant la Coupe du Monde, nous avons aperçu ces défilés dans les différentes villes qui ont vu jouer l'équipe néerlandaise, alors que pour la finale à Lyon, le rassemblement était alors statique pour des raisons de sécurité. Sur les pelouses de la place Antonin Poncet, entre la fan zone de la Place Bellecour et les quais du Rhône, les Oranje ont fait la fête pendant des heures avant la finale entre les États-Unis et les Pays-Bas. Malgré la chaleur pesante, des centaines de supporters se massaient autour du bus des Oranjefans, pour danser ou reprendre les chants lancés depuis le balcon. Un rassemblement aux couleurs orangés, même si l'événement festif et familial a attiré la curiosité de fans américains, australiens ou encor...

La suite est réservée aux abonnés .



Hichem Djemai