À l'issue du week-end, Wolfsburg a encore creusé l'écart au classement devant le Bayern, tenu en échec par le SC Sand. Potsdam se rapproche des Bavaroises tandis que Francfort a remporté un match à rebondissement face à Fribourg.

 

C'est un petit événement dans ce début de saison, avec le premier but encaissé par Wolfsburg toute compétition confondue. Logique de voir d'ailleurs les Louves baisser la garde, avec un enchaînement des matches depuis la mi-octobre, jouant quasiment tous les trois jours.

 

Un but encaissé et une avance accentuée pour le VfL

Stephan Lerch avait d'ailleurs partiellement fait tourner son équipe par rapport au onze qui avait débuté mercredi à Madrid pour le 1/8e de finale retour de Champions League. Sur la pelouse de Duisbourg, il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir les compteurs se débloquer. En première période, le principal fait de jeu, c'est la sortie sur blessure d'Almuth Schult, la gardienne du VfL remplacée par l'anglaise Mary Earps, pour ses débuts en Bundesliga.

En deuxième mi-temps, c'est Noëlle Maritz qui ouvre le score pour Wolfsburg. La latérale suisse avait suivi après une première frappe repoussée de Pernille Harder (61e). Mais dans les minutes qui suivent, Duisbourg parvient à revenir à hauteur avec un but de la tête de la néo-zélandaise Meikayla Moore sur coup franc (66e). Le troisième but de la rencontre, intervient quelques instants plus tard.

Carolin Hansen, entrée en jeu en seconde période, centre pour Pernille Harder qui redonne l'avantage à Wolfsburg (69e, 1-2). Le VfL continuera de dominer les débats en fin de match mais sans parvenir à inscrire de nouveaux buts.

Moins spectaculaire que celles enregistrées ces dernières semaines, cette victoire à Duisbourg permet aux Louves de prendre le large au classement. En effet, dans le même temps, le Bayern Munich a été tenu en échec par le SC Sand (1-1).

 

Le Bayern contraint au partage des points

Une partie dominée par le Bayern, mais dans laquelle les joueuses de Thomas Wörle ne sont jamais parvenues à mettre leurs adversaires du jour à distance. Dans la première demi-heure, la meilleure occasion est à l'actif du SC Sand avec ce coup-franc de Jana Vojtekova côté droit et sorti par Zinsberger alors que le ballon prenait le chemin de la lucarne gauche (16e).

Patiemment, le Bayern va pourtant finir par trouver la faille dans la défense adverse. Sidney Lohmann parvient à transmettre le ballon à Lineth Beerensteyn à l'entrée de la surface. L'attaquante néerlandaise glisse ensuite pour Mandy Islacker dont la frappe du gauche trouve le chemin des filets (38e). Carina Schlüter, sur la trajectoire du ballon, ne peut que le dévier le sur son poteau droit, avant de voir le ballon franchir la ligne de but.

Avec l'avantage au score, le Bayern semble avoir fait le plus dur, mais ne parvient pas à profiter de son ascendant au retour des vestiaires. Lina Magull bute sur Carina Schlüter (50e), tandis que Claire Savin se jette devant Sydney Lohmann (55e) pour dévier une frappe qui prenait le chemin du but. Le SC Sand s'accroche et finit par revenir au score par Nina Burger.

Suite à un corner, Nadine Prohaska parvient à remettre le ballon devant le but et Nina Burger saute le plus haut pour marquer de la tête face à sa coéquipière en sélection autrichienne, Manuela Zinsberger (71e, 1-1). Dans les arrêts de jeu, le Bayern a l'occasion de reprendre l'avantage avec notamment cette tête de Sydney Lohmann qui échoue sur le poteau (90+3).

 

Potsdam se balade à Mönchengladbach

Avec ce nul, le Bayern pointe désormais à sept longueurs de Wolfsburg, alors que Potsdam revient à un point des Bavaroises après sa large victoire (0-7) sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach (0-7). Une partie largement dominée par les joueuses du Turbine avec notamment un triplé de Lena Petermann en seconde période, après l'ouverture du score d'Anna Gasper dès la 12e minute.

Hoffenheim se rapproche également à deux points du Bayern après sa victoire samedi sur la pelouse de Leverkusen (0-3). C'est Leonie Pankratz qui a ouvert le score en première période, après s'être infiltrée dans la défense et place une frappe aux 18 mètres qui se loge sous la barre (32e). Au retour des vestiaires Nicole Billa (54e) et Lena Lattwein (89e) permettent à Hoffenheim d'assurer la victoire.

À l'inverse, Essen reste à trois longueurs du Bayern, tenu en échec sur la pelouse du Werder de Brême (1-1). En fin de première période, Katharina Schiechtl (45e) a répondu à l'ouverture du score de Kristen Nesse (7e) en faveur d'Essen, et permet au Werder, toujours relégable, de grignoter une partie de son retard sur Leverkusen.

 

Francfort au bout du suspense

Cette 8e journée a également été l'occasion d'une victoire spectaculaire pour Francfort sur la pelouse de Fribourg (3-4). Sept buts dans cette partie dont un triplé pour Laura Freigang, l'un des grands espoirs actuel du football allemand. Les deux équipes ont eu l'avantage dans ce match après l'ouverture du score de Freigang en faveur de Francfort (21e), suivi d'un doublé de Sandra Starke pour Fribourg en fin de première période (38e et 42e).

En fin de match, après une nouvelle égalisation de Giulia Gwinn (81e, 3-3) c'est finalement Jackie Groenen qui a donné la victoire à Francfort, reprenant victorieusement de la tête un centre de Laura Feiersinger (88e, 3-4). Avec cette victoire, les joueuses du FFC reviennent à hauteur de leurs adversaires du jour, et semblent progressivement sortir la tête de l'eau, avec une seule défaite sur leurs cinq derniers matches.

 

Photo: Jan Kuppert / DFB

 

Frauen-Bundesliga (8e journée) – Les résultats

Bayer Leverkusen – Hoffenheim : 0-3

Borussia Mönchengladbach – Turbine Potsdam : 0-7

Werder de Brême – SGS Essen : 1-1

MSV Duisbourg – VfL Wolfsburg : 1-2

SC Fribourg – FFC Francfort : 3-4

Bayern Munich – SC Sand : 1-1

Hichem Djemai