Dans l'ombre de Wolfsburg seul en tête après sa victoire à Potsdam, le Bayern Munich a repris des couleurs sur la pelouse du SC Sand. Des Bavaroises qui restent sur la troisième marche du podium, derrière Hoffenheim auteur d'un nouveau coup d'éclat face à Essen.

 

C'était un premier coup de tonnerre qui avait retenti la semaine passée en Bundesliga avec la défaite du Bayern face à Leverkusen, permettant à Wolfsburg de faire un premier écart au classement. Si trois points séparent toujours les deux équipes aujourd'hui, les joueuses de Jens Scheuer ont proposé une première réponse ce week-end.

 

Le SC Sand fait les frais du sursaut bavarois

Sur la pelouse du SC Sand, les Bavaroises l'ont emporté sur le score de 5-0 une différence qui s'est faîte principalement dans la dernière demi-heure du match. La saison passée, le Bayern avait été accroché lors de ses deux confrontations avec le SC Sand, un scénario qui ne s'est pas reproduit ce dimanche. Dès la 12e minute, Linda Dallmann a ouvert le score, avec la complicité de Mandy Islacker.

Passeuse décisive sur cette action, Islacker signe un doublé en seconde période, inscrivant notamment le but du break avant l'heure de jeu (59e et 89e). Jovana Damjanovic a également contribué à amplifier le score (67e), avant d'être remplacée par Nicole Rolser qui trouvera elle-aussi le chemin des filets en fin de partie (86e).

Le Bayern se rassure, d'autant que les 1/16e de finale retour de la Ligue des Championnes se profilent cette semaine, avec une qualification qui n'est pas assurée pour Munich, malgré la victoire (1-2) obtenue au match aller à Göteborg.

 

Nouveau festival offensif pour Hoffenheim

Cinq buts pour le Bayern, une performance qui a été surpassée vendredi soir par Hoffenheim en ouverture de cette 4e journée. La réception d'Essen a tourné à la démonstration avec un succès 7-0 pour les joueuses de Jürgen Ehrmann, un record en Bundesliga pour Hoffenheim.

En moins d'une demi-heure, la différence était déjà faîte avec déjà quatre buts inscrits, dont l'ouverture du score de Nicole Billa, qui reprend un centre de Leonie Pankratz (4e). Sur les trois buts d'Hoffenheim dans ce premier acte, on retrouve la patte d'Isabella Hartig, à la conclusion (14e et 23e) et pour servir dans le dos de la défense Anne Fühner sur le troisième but de son équipe (18e).

Isabella Hartig signe ensuite un triplé dans ce match. Elle ajoute un nouveau but au retour des vestiaires, reprenant un centre en retrait de Tabea Wassmuth (50e). Nicole Billa conclut elle la partie avec un doublé, ajoutant un nouveau but à la 66e minute. Avec cette nouvelle réalisation l'attaquante autrichienne prend la tête du classement des buteuses avec 5 réalisations depuis le début de saison.

7 buts et une soirée cauchemar pour la gardienne d'Essen Josephine Plehn qui disputait à 21 ans son premier match en Bundesliga. Elle suppléait Jill Strüngmann titularisée depuis le début de saison et absente pour raison professionnelle avec ce match à l'extérieur programmé un vendredi en début de soirée.

 

Wolfsburg confirme son leadership à Potsdam

Hoffenheim, meilleure attaque de ce début de saison, alors que Wolfsburg conserve la tête du classement après sa victoire à Potsdam (0-3). Une partie qui s'est jouée sans Svenja Huth, capitaine du Turbine la saison passée et qui évolue désormais avec le VfL. Blessée au genou gauche, elle pourrait être absente pour un mois, une indisponibilité qui concerne également Sara Doorsoun.

Dans ce match, Wolfsburg a pris rapidement les devants avec l'ouverture du score de Sara Björk Gunnarsdottir dès la 3e minute de jeu. Une frappe croisée depuis les 18 mètres qui trompe Vanessa Fischer avec le rebond, et prend de court une défense adverse qui avait laissé trop d'espace à la milieu de terrain islandaise.

Le score reste longtemps inchangé malgré un lob d'Ewa Pajor qui échoue sur la barre transversale (5e) ou un penalty de Pernille Harder que l'attaquante danoise envoie à droite du cadre (36e). En seconde période, c'est dans le dernier quart d'heure que Wolfsburg se met à l'abri avec un doublé d'Ewa Pajor (76e et 89e).

Un avantage au score qui tient aussi à la formidable double-parade d'Hedvig Lindahl qui dévie sur le cadre le coup franc de Lara Prasnikar aux 16 mètres, avant de se stopper la frappe à suivre de Gina-Maria Chmielinski (78e). Avec cette victoire, Wolfsburg compte toujours trois longueurs d'avance sur le trio formé d'Hoffenheim, du Bayern et de Francfort vainqueur (1-3) sur la pelouse de Leverkusen.

 

Iéna décolle (légèrement), Fribourg se rassure

Les joueuses d'Achim Feifel n'ont pas été en mesure de réitérer l'exploit réalisé face au Bayern. Si Ivana Rudelic avait ramené une première fois Leverkusen à hauteur, les buts de Laura Feiersinger sur penalty (38e) et de Laura Freigang (61e) ont permis à Francfort de l'emporter.

Dans le bas de tableau, Iéna a obtenu son premier point de la saison face à Cologne (2-2). Deux équipes arrivées de l'échelon inférieur, et qui se sont neutralisées au terme d'une rencontre où les deux formations ont eu l'avantage au score. À l'inverse d'Iéna, Duisbourg n'est pas encore parvenu à débloquer son compteur et occupe provisoirement la dernière place.

Les Zèbres recevaient Fribourg ce week-end, une autre équipe en besoin de points. La partie s'est finalement jouée en seconde période, avec un coup franc de Jana Vojtekova (71e) qui donne la victoire à Fribourg. C'est le premier succès de la saison pour les coéquipières de Klara Bühl, après avoir pris leur premier point la semaine précédente face au SC Sand.

 

Photo: TSG 1899 Hoffenheim

 

Frauen-Bundesliga (4e journée) – Les résultats

Hoffenheim – SGS Essen : 7-0

Turbine Potsdam – VfL Wolfsburg : 0-3

FF USV Jena (Iéna) – FC Köln (Cologne) : 2-2

Bayer Leverkusen – FFC Francfort : 1-3

SC Sand – Bayern Munich : 0-5

MSV Duisbourg – SC Fribourg : 0-1

Hichem Djemai