Pour ce dernier match de la phase de groupe, l'équipe de France devait avant tout prendre le moins de but possible pour éviter de voir sa qualification en demi-finale lui échapper. A ce jeu, les Bleuettes vont avoir du mal, mais auront plus de chance offensivement, pour s'en tirer finalement avec le match nul.    Encore une fois, Gilles Eyquem le coach de l'équipe de France va faire tourner son onze de départ, avec les titularisations surprises d'Assimina Maoulida aux côtés de Maëlle Lakrar en charnière centrale, la très jeune Vicki Becho à droite et Lorena Azzaro en attaque, ou encore le duo Thelma Eninger/Margaux Le Mouël au milieu de terrain ! Beaucoup de changements qui vont quelque peu déstabiliser le jeu des Tricolores, face à un adversaire norvégien au pied du mur et qui devait marquer au moins quatre buts, sans en prendre pour s'assurer sa qualification....

La suite est réservée aux abonnés .



Dounia MESLI