Parmi les Oranjes, Jackie Groenen fait partie du coeur de l'équipe du pays hôte de cet Euro 2017. Au milieu de terrain, la Néerlandaise apporte sa vision de jeu et souvent la dernière passe pour le trio offensif, généralement vers Shanice van de Sanden, Lieke Martens ou encore Vivianne Miedema. Joueuse du match contre la Suède en quart de finale, on l'a interviewé avant Pays-Bas/Angleterre demain soir.

 

Pour tous les commentateurs anglais de demain, quelle est la manière correcte de prononcer votre nom?

(sourire) C'est un peu difficile, on dit "Shak-ie Hroan-an", mais c'est difficile pour les Anglais. Je pense donc que ce sera plus facile de dire Jackie (sourire).

 

"Tout le monde a ses petits points qu'il veut améliorer"

 

 

En lisant la presse locale anglaise, beaucoup de gens ont été très impressionnés par vos performances en particulier, certains ont déclaré que vous étiez la meilleure joueuse du tournoi. Avez-vous personnellement été heureuse avec vos performances ?

Bien sûr, je suis contente, nous avons gagné tous les matchs jusqu'à maintenant. Ouais, je suis contente. Bien sûr, j'ai mes petits points que je veux améliorer, mais je pense que tout le monde a ses petits points qu'il veut améliorer. Ce sont simplement des détails. Bien sûr, je suis heureuse de la façon dont les choses se passent. Je suis contente d'être dans l'équipe. Je suis contente de jouer. Je veux juste montrer ce que je peux faire, c'est une grande étape. Je suis surtout heureuse, parce que nous sommes en demi-finale.

 

Et vous étiez une professionnelle au judo, n'est-ce pas?

J'avais l'habitude de le pratiquer quand j'étais plus jeune. J'ai fait des tournois européens à un niveau junior, c'était moins de 17 ans que j'ai du quitter à l'âge de 15 ans.

 

Y a-t-il des mouvements que vous utilisez toujours?

Je pense que c'est bon pour moi sur le terrain, je ne suis évidemment pas la plus grande joueuse sur le terrain. Mais je sais comment rester sur mes pieds et comment utiliser mon corps. De cette façon, oui, bien sûr, je pense, que c'est une bonne chose.

 

En bref, pourriez-vous nous parler un peu de votre temps à Chelsea, avez-vous aimé vivre à Londres et pourquoi pensez-vous que cela ne s'est pas pérennisé là-bas pour vous ?

J'ai aimé cette expérience en Angleterre. Chelsea est un excellent club, nous avions tous les équipements. J'ai été très impressionnée par la façon dont Chelsea a pris les choses en main, c'était un bon moment pour moi là-bas. J'ai eu une bonne première saison, mais je n'ai pas beaucoup joué la deuxième saison. Bien sûr, j'étais heureuse de pouvoir aller à Francfort. Depuis Francfort, j'ai joué chaque minute. J'ai beaucoup à remercier Chelsea pour cela, mais je suis contente des choix que j'ai pris.

 

Et maintenant, dans ce tournoi, qu'est-ce que c'était pour vous de jouer devant les stades pleins partout dans le pays? Pourriez-vous avoir tout rêvé?

Je veux dire que c'est incroyable, c'est fou. Bien sûr, nous savions que cela allait être grand, je pense que personne ne s'attendait à ce que l'Euro soit si grand. Cela a été formidable pour le pays, j'espère que c'est tout aussi bon pour le football féminin ici. Pour moi personnellement, jouer dans un stade complètement orange, c'est incroyable.

 

Jeudi, l'Angleterre jouera sans Jill Scott que vous avez rencontré sur les terrains anglais, pensez-vous que la perte d'un élément pour l'Angleterre sois préjudiciable ? Et que pensez-vous de Jade Moore, une joueuse peut-être similaire à vous?

Bien sûr, je connais Jill, j'ai joué contre elle évidemment, elle est physique, forte, elle est bonne dans les airs, elle est bien avec ses pieds, donc je pense que ce sera une grosse perte pour l'Angleterre qu'elle ne soit pas là. Ils ont une bonne équipe, donc je suis sûr qu'ils peuvent mettre quelqu'un d'autre et qui soit aussi bon.

Et Jade, j'ai joué contre elle aussi, je sais ce qu'elle peut faire, je sais comment elle joue, c'est une bonne joueuse. Bien sûr, nous respectons les joueuses anglaises, mais nous voulons essayer de jouer notre propre jeu et voir ce qui se passe.

 

Êtes-vous peut-être un peu surprise de ne pas jouer la France dans cette demi-finale?

Pas vraiment surprise, j'ai pensé que c'était un match [France/Angleterre 0-1] qui pouvait aller dans les deux sens. La France avait ses chances. Pas particulièrement surprise de ce fait là, non.

 

On m'a dit que l'une de vos meilleures amies à Francfort est Kathrin Hendrich (Allemagne), nous avons vu combien elle était déçue, avez-vous été en contact avec elle?

Ouais, bien sûr, nous avons envoyé un message textuel, je l'ai appelée après le jeu aussi. Bien sûr, nous nous sommes souvent parlé via des messages, nous sommes amies. Nous avons parlé comme amies mais pas comme joueuses de football. Nous n'avons pas parlé du jeu ou des matchs, nous avons simplement parlé de la vie.

 

Enfin, si le tournoi se termine aujourd'hui, quel a été votre meilleur moment jusqu'à présent ou esperez vous que le meilleur moment est encore à venir?

Je ne sais pas, le plus d'impact a été le premier match [contre la Norvège], parce que j'ai bien joué et c'était le début, c'était la première grosse étape. J'espère que tout le monde oubliera ce match et que nous irons en finale.

 

For all the English commentators tomorrow, what is the correct way to pronounce your name?

It's kind of a difficult one, we say "Shak-ie Hroan-an" but that's difficult for English people. So I think it's going to be Jackie.

Reading the press back home, a lot of people have been very impressed with your performances in particular, some have said you are the best player in the tournament. Have you personally been happy with your performances

Of course I'm happy, we won every game until now. Yeah, I'm happy. Of course, I have my little points that I want to get better, but I think everyone has their little points they want to get better. It's just details. Sure, I'm happy with the way things are going. I'm happy I'm in the team. I'm happy I'm playing. I just want to show what I can do, it's a big stage. Of course I'm happy, we're in the semi-finals.

And you were a professional at judo, is that right?

I used to be, I used to be when I was a kid. I did Europeans on a junior level, It was under-17s I had to quit when I was 15 I think.

Are there any moves that you still use?

I think it's good for me on the pitch because obviously not the biggest player on the pitch. Normally I know how to stay on my feet and how to use my body. In that way, yeah of course, I think, it's a good thing.

Briefly could you tell us a little about your time at Chelsea, did you enjoy living in London and why do you think it didn't work out for you there?

I loved it. Chelsea's a great club, we had all the facilities. I was very impressed with how Chelsea run things, it been a great time for me there. I had a good first season, I didn't get to play much the second season. Of course I was happy that I could go to Frankfurt. Ever since Frankfurt, I've played every minute. I've got a lot to thank for at Chelsea, but I'm happy with the steps I took.

And now, in this tournament, what was it been like for you playing in front of full stadiums all over the country? Could you have every dreamt it?

I mean it's amazing, It's insane. Of course we knew it was going to be big, I don't think anyone expected it to be this big. It's been great for the country, I hope it's good for women's football over here. For me personally, playing in a stadium that's completely orange, is just amazing.

On Thursday England will be missing Jill Scott who you might have been playing against, do you think that a big's loss for England and what do you think of Jade Moore, a player perhaps similar to you?

Of course I know Jill, I played against her obviously, she's, physical, strong, she good in the air, she's good with her feet so I think it's going to be a big loss for England that she's not going to be there. They have a good squad so I'm sure they can put someone else in who is good as well. And Jade, I played against her as well, I know what she can do, I know how she plays, she's a good player. Of course, we have respect for the English players but we want to try and play our own game and then see what happens.

Are you perhaps a little bit surprised you're not playing France?

Not surprised really, I thought it's a game that could go both ways. France had their chances. Not especially surprised in that way, no.

I've been told one of your best friends at Frankfurt is Kathrin Hendrich, we saw how disappointed she was, have you been in touch with her?

Yeah of course we texted, I called her after the game as well. Of course, we texted, we're friends. We talked as friends but not as football players. We didn't talk about the game or anything, we just talked about life.

Finally, If the tournament finished today, what has been your best moment so far or are you hoping the best moment is still to come?

I don't know, the most impact was the first game, because I played well and it was the first, it was the first big thing. I hope everyone will forgets about that game and we can go to the final.

Dounia MESLI