En marge du match Barça/PSG de ce samedi, Grace Geyoro a évoqué de cette rencontre au combien importante pour le club parisien, qui se jouera ce samedi.

 

Coeurs de Foot - La demi-finale approche, dans quel état d'esprit vous êtes avant d'aller à Barcelone ?
Grace Geyoro - On est motivées. Après je suis anxieuse parce que c'est un match très très important, c'est une demi-finale [de Ligue des Champions]. En plus commencer à Barcelone, ça va être très compliqué mais on a travaillé ce week-end face à Saint-Etienne et on continue de travailler jusqu'à samedi. On va tout faire pour ramener la victoire de Barcelone.

Coeurs de Foot - Quand tu parles d'anxiété, c'est par rapport à l'enjeu, l'adversaire ? Parce que Barcelone, ce n'est pas une grosse équipe européenne jusqu'à présent, tout comme le Bayern, c'est un nom seulement.
G.G. - Oui c'est un nom. Après ça reste le Barça. C'est sûr que c'est une demi-finale aussi et c'est la Ligue des Champions. Je pense que y'a un niveau plus élevé et tout le monde à envie de la remporter donc je pense qu'elles aussi, elles ont très bien préparé leur match. Le fait qu'on commence chez elles aussi, elles seront confiantes quand même. Voilà, ça va être un très bon match et j'espère qu'on va être à notre niveau et qu'on va pouvoir les surprendre chez elles.

Coeurs de Foot - Est-ce qu'il y a aussi cette envie de venger les garçons ?
G.G. - Bah bien sûr. Après on a suivi le match des garçons, la remontée que le Barça a pu faire [au match retour]. On a envie de montrer que les filles peuvent prendre cette revanche et je pense que ça va être le meilleur moyen de montrer qu'on peut jouer et représenter le club au niveau européen, en faisant un très bon match là-bas.

Coeurs de Foot - C'est aussi l'occasion de pouvoir jouer la Ligue des Champions l'année prochaine, en allant en finale et en la gagnant ? C'est une pression supplémentaire ?
G.G. - Bien sûr, y'a une pression, c'est vrai qu'en championnat, on a eu des petits couacs mais va falloir se rattraper sur la Ligue des Champions. Va falloir même essayer de la gagner. Ca va commencer par ce match là déjà et on verra au match retour au Parc des Princes.

Coeurs de Foot - Même si ce n'est pas un cador en Europe, l'année dernière ça avait été dur de les éliminer en quart de finale, et elles se sont renforcées depuis. Ca va être encore plus difficile cette année ?
G.G. - Oui après on sait comment le Barça joue, c'est un peu le même style que les garçons. Je pense que ça va être une équipe très dure à jouer, elles jouent plus sur le jeu de passes, contrairement au Bayern qui était plus sur l'agressivité. Je pense que ça va être du beau football à regarder.

Coeurs de Foot - C'est une motivation supplémentaire de jouer ce même club du Barça après les garçons ?

G.G. - C'est vrai que c'est une motivation en plus, parce que je pense que le club compte sur nous et le fait de jouer contre ce club qui a éliminé le Paris Saint-Germain [chez les garçons] forcément, nous, ça nous donne une motivation supplémentaire et on va tout faire pour essayer de gagner.

Dounyazed MESLI