Nouvelle journée de championnat en Espagne et nouvelle défaite pour le Real Madrid, battu dans le derby madrilène par l’Atlético. Au Pays basque, c’était aussi l’heure du derby à San Mamés, remporté par la Real Sociedad. En tête le FC Barcelone maintient le rythme, alors que les promus ont été à la fête…

 

Pour leurs débuts dans l’élite, Villarreal et Deportivo Alavés n’ont pas manqué leur entrée. Après deux journées, les deux promus sont toujours invaincus, avec notamment deux succès pour le Deportivo Alavès, vainqueur ce dimanche sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-2). Les joueuses du Pays basque sont pour le moment au contact du FC Barcelone, de l’Atlético ou de la Real Sociedad, et le resteront au moins pendant la trêve internationale.

Comme face au Betis la semaine dernière, Mikel Crespo a puisé les ressources disponibles sur le banc d’Alavés pour aller chercher la victoire. Alors que Sladjana Bulatovic était parvenue à égaliser pour le Rayo Vallecano (82e), c’est Marta Sanadri qui redonne l’avantage au Deportivo au bout du temps réglementaire (90e), après être entrée en cours de partie.

Face à Eibar, Villarreal est aussi allé chercher la victoire (1-0) en fin de match. Entrée en seconde période, Sheila Guijarro est l’héroïne du jour, avec un lob pour tromper Malena Mieres (87e) et permettre au sous-marin jaune de remporter sa première victoire en Primera Iberdrola.

 

Le Real Madrid cède à nouveau dans le derby

Si les promus s’installent en première partie de tableau, le début de saison est plus délicat pour le Real Madrid. Les joueuses de David Aznar ont créé l’exploit sur la scène européenne, mais le Real s’est incliné dans le même temps en Espagne face à des adversaires directs dans la course au podium.

Levante d’abord, puis l’Atlético ce dimanche dans le derby madrilène. Les Colchoneras l’ont emporté sur la pelouse du Real (0-2), ouvrant rapidement le score par Deyna Castellanos (5e). La défense du Real ne parvient pas à se dégager, et se retrouve sanctionnée par un but de l’internationale vénézuélienne.

La première période reste disputée, avec Esther Gonzalez qui se heurte à Hedvig Lindahl (16e), tandis que l’Atlético est proche d’ajouter un second but avant la pause par l’intermédiaire de Laia Aleixandri (40e). L’option choisie par Oscar Fernandez à la pause est alors de faire rentrer Thembi Kgatlana, qui multiplie les accélérations pour mettre les défenseures du Real Madrid sous pression.

 

Au bas du classement

L’effet est immédiat, même s’il faut patienter pour voir le second but colchonero. Le contre est alors mené par Barbara Latorre qui file plein axe, avant de servir Estafania Banini côté gauche. Dans la surface, la milieu de terrain argentine choisit l’extérieur du pied droit pour tromper Maria Isabel Rodriguez, une option qui permet à l’Atlético de faire le break (69e).

À l’image du match face à Levante, l’énergie semble manquer au Real Madrid pour tenir le rythme dans ce duel au sommet. La réaction du Real est à la fois timide et tardive, entre un coup franc de Claudia Zornoza (79e) et un ballon dévié sur corner par Ivana Andres (90+1) qui passe au ras du poteau.

Cette nouvelle défaite plonge le Real Madrid à la dernière place du classement, seule équipe à n’avoir marqué ni point ni but lors des deux premières journées. L’Atlético est à l’autre bout du classement, sur les talons du FC Barcelone, également crédité de deux victoires. Samedi, les Blaugranas l’avaient emporté sur la pelouse du Betis Séville (0-5).

 

 

Barcelone garde la tête

Une partie d’usure, avec une période pour trouver l’ouverture face à une accrocheuse équipe verdiblanca, et un premier but inscrit par la capitaine du Barça, Alexia Putellas dans le temps additionnel du premier acte (45+5).

Impliquée sur cette action, Asisat Oshoala ajoutera deux nouveaux buts en seconde période (48e et 69e), alors que Mariona Caldentey (52e) et Fridolina Rolfö (64e) trouveront également le chemin du but. Le Barça reste à la première place du classement provisoire, alors que Levante a légèrement décroché du groupe de tête.
Les coéquipières de Sandie Toletti ont été tenues en échec sur la pelouse du FC Séville (0-0), un résultat nul et vierge, qui intervient aussi après la double-confrontation du club valencien face à l’Olympique Lyonnais en Champions League.

 

Victoire de prestige pour la Real Sociedad

Levante freiné mais pas la Real Sociedad, qui l’a emporté (0-1) sur la pelouse de San Mamés, antre de l’Athletic Club. Le grand stade de Bilbao accueillait ce derby basque, joué devant près de 6000 spectateurs. La Real confirme sa supériorité du moment, même si le but vainqueur comporte une part de réussite, avec le centre de Nerea Eizagirre sur corner, dévié dans son propre but par Ainhoa Moraza (13e).

Également ce week-end, la victoire du Madrid CFF sur la pelouse du Granadilla Tenerife (1-2). Premiers points pour le club madrilène, au terme d’un match dans lequel Estela Fernandez a su dompter les éléments pour inscrire un but direct sur corner (45+1), avant de trouver la tête de Gabi Nunes sur coup franc (50e).

Valence ouvre plus modestement son compteur, avec un match nul face à Huelva (2-2). Longtemps en tête, les joueuses de Valence ont été reprises en fin de rencontre, avec l’égalisation de Judith Luzuriaga, récompensée sur une frappe de plus de 30 mètres pour lober Noelia Gil (82e).

 

Photo : Atlético de Madrid Femenino / Twitter

 

Primera Iberdrola 2021/2022 – Les résultats de la 2e journée

Betis Séville – FC Barcelone : 0-5

Villarreal CF – SD Eibar : 1-0

Sevilla FC – Levante UD : 0-0

Valencia CF – Sporting Club de Huelva : 2-2

Athletic Bilbao – Real Sociedad : 0-1

Real Madrid – Atlético de Madrid : 0-2

Rayo Vallecano – Deportivo Alavés : 1-2

UD Granadilla Tenerife – Madrid CFF : 1-2

 

=> Le classement de la Primera Iberdrola à retrouver sur notre page consacrée au championnat d'Espagne

Hichem Djemai