La défaite est lourde pour le FC Séville qui a encaissé dix buts samedi face au FC Barcelone (défaite 1-10). Un leader blaugrana impitoyable, alors que l’Atlético remonte provisoirement sur le podium. En bas de tableau, la mission semble pour le moment presque impossible pour Villarreal…

 

Ce week-end encore, les pelouses de Primera ont été le terrain des protestations des joueuses qui, sur plusieurs stades, ont marqué l’arrêt lors des 30 premières secondes de jeu. Un bras de fer qui s’installe désormais en Espagne, alors que les négociations sont pour le moment bloquées concernant la mise en place de la Ligue professionnelle féminine, pourtant officiellement créée le 15 juin dernier.

Ces tensions ont aussi des conséquences sportives pour Levante, la Real Sociedad et Villarreal, qui ont subi un retrait de trois points pour ne pas avoir arboré le logo de la fédération. Pour Villarreal, la sanction a été doublée (donc six points en moins), le défaut ayant été repéré lors de deux rencontres différentes. Si les clubs concernés ont indiqué leur intention de faire appel de ces décisions, ces sanctions s’appliquent dans l’immédiat.

 

Sortir du négatif

Pour Villarreal, le total de points du sous-marin jaune est donc négatif, puisque le nombre de points retirés (6) était supérieur au total de points obtenus par les promues depuis le début de saison (4). Villarreal a fait un pas dans la bonne direction ce week-end, accrochant un point sur la pelouse du Rayo Vallecano (2-2).

La rencontre laissera quelques regrets à Villarreal dans ce duel entre équipes relégables, avec notamment un avantage au score à la pause, après le second but inscrit par Raquel Pinel (37e, 1-2). Pourtant, le Rayo parvient à refaire son retard au retour des vestiaires avec une égalisation inscrite sur coup de pied arrêté par Paula Andujar (55e, 2-2).

Avec ce point pris à l’extérieur, Villarreal (16e) est désormais à -1 point alors que le premier non-relégable, Eibar (12e), en compte dix de plus. Un bas de tableau, où la bonne opération du week-end est à mettre au crédit de Valence (13e), vainqueur (1-0) face au Betis Séville. C’est d’ailleurs une ancienne joueuse verdiblanca qui inscrit le but vainqueur, Oriana Altuve qui conclut de la tête sur le ballon distillé par Anna Torroda (62e).

Point positif également récolté par le Sporting Huelva (14e) sur la pelouse de l’Athletic Bilbao (2-2). Les joueuses andalouses ont mené par deux fois au score, grâce à leur attaquante américaine Hannah Keane (8e et 25e). Côté rojiblanco, la réplique a été portée par Lucia Garcia, qui inscrit également un doublé (22e et 80e) dans cette partie.

 

L’Atlético retrouve les premières marches

Ce partage des points a notamment pour conséquence de faire perdre la troisième place provisoire à l’Athletic, désormais devancé par l’Atlético de Madrid. Les Colchoneras se sont imposées sur les terres d’un autre club basque, le SD Eibar (0-3). Les Madrilènes ont pris l’avantage dans le premier acte par Maitane Lopez (5e) et Barbara Latorre (23e), avec un lob millimétré pour tromper Malena Mieres. En seconde période, Deyna Castellanos se charge d’assurer la victoire madrilène (58e).

Effet des points de pénalité, Levante (5e) reste à trois points de l’Atlético malgré sa victoire face au Madrid CFF (4-0), avec notamment un triplé d’Alba Redondo. De son côté, la Real Sociedad reste bien installée en deuxième position, profitant de sa nouvelle victoire face au Granadilla Tenerife (3-0). Fin de série pour les joueuses des Canaries qui restaient sur huit matches sans défaite en Primera.

La Real Sociedad a pris l’avantage en seconde période, avec un doublé d’Emma Ramirez (46e et 65e), qui inscrit, à 19 ans, ses premiers buts dans l’élite espagnole. À la manœuvre sur les offensives de la Real, Nerea Eizagirre se charge d’inscrire le troisième but du jour sur penalty (74e).

 

Le FC Barcelone implacable à Séville

Si la lutte pour l’Europe accapare déjà les esprits, c’est que le FC Barcelone se charge d’écraser la concurrence depuis le sommet du classement. Avec déjà neuf points d’avance sur le deuxième, Barcelone semble déjà hors de portée. Une impression confirmée ce week-end face au FC Séville, lourdement battu par les Blaugranas (1-10).

Depuis le début de saison en Primera, trois équipes sont parvenues à marquer un but face au FC Barcelone, la Real Sociedad (battue 8-1), le Deportivo Alavés (victoire 9-1 du Barça) et donc le FC Séville qui subit une déroute un peu plus cinglante. Parmi les buteuses, on retrouve Jennifer Hermoso, créditée d’un quadruplé après avoir ouvert le score (2e), alors qu’Ana-Maria Crnogorcevic et Fridolina Rolfö ont chacune signé un doublé dans cette rencontre.

Le Barça caracole en tête alors que le Real Madrid a été freiné dans sa remontée par le Deportivo Alavés. Les deux équipes ont partagé les points à Madrid (1-1), stoppant la série de victoires enclenchée par les joueuses de David Aznar. Rapidement mené, après l’ouverture du score d’Alba Aznar (3e), le Real rétablit la parité par Nahikari Garcia (32e) sur un corner joué en deux temps.

En fin de match, la victoire semble à portée de main pour Madrid, mais les tentatives d’Esther Gonzalez et d’Athenea del Castillo échouent sur le cadre. Le Real reste pour le moment en retrait du podium (10e), mais aussi d’Alavés (6e) toujours placé en première partie de tableau.

 

Photo : Sergio Fárago / Atlético de Madrid

 

Primera Iberdrola 2021/2022 – Les résultats de la 11e journée

Sevilla FC – FC Barcelone : 1-10

Levante UD – Madrid CFF : 4-0

Athletic Bilbao – Sporting Club de Huelva : 2-2

Valencia CF – Betis Séville : 1-0

SD Eibar – Atlético de Madrid : 0-3

Real Sociedad – UD Granadilla Tenerife : 3-0

Rayo Vallecano – Villarreal CF : 2-2

Real Madrid – Deportivo Alavés : 1-1

 

=> Le classement de la Primera Iberdrola à retrouver sur notre page consacrée au championnat d'Espagne

Hichem Djemai