Ce week-end, c'était déjà l'heure de la reprise en Allemagne avec un championnat lancé dès la mi-août. Wolfsburg et le Bayern l'emportent pour leurs débuts, mais c'est Hoffenheim qui réalise le premier coup d'éclat sur la pelouse d'Iéna, l'un des deux promus cette saison en Bundesliga.

 

Pour Jens Scheuer et une partie de ses joueuses, la saison débutait par des retrouvailles du coté de Fribourg. Désormais entraîneur du Bayern Munich, il avait coaché Fribourg ces quatre dernières saisons, période marquée par les meilleurs résultats de l'histoire du club, avec notamment une 3e place en 2018, et une finale de Coupe d'Allemagne la saison dernière.

 

Comme à la maison

Comme Scheuer, plusieurs anciennes de Fribourg évoluent désormais au Bayern, à l'image de Giulia Gwinn arrivée cet été, Lina Magull ou encore Carolin Simon, passée en France par l'Olympique Lyonnais Des anciennes que l'on a retrouvé sur le terrain, et notamment sur le premier but du Bayern inscrit par Jovana Damjanovic (18e).

Au départ de l'action, Lina Magull peut transmettre pour Giulia Gwinn côté droit, meilleure jeune de la dernière Coupe du Monde. Le centre de Gwinn trouve Damjanovic, avec une tête piquée qui trompe Merle Frohms.

En fin de période, Fribourg parvient pourtant à revenir à hauteur sur coup franc. Un long ballon de Klara Bühl depuis le milieu de terrain trouve la tête de Janina Minge dans la surface. Esseulée au second poteau, la milieu de terrain de Fribourg parvient à tromper Laura Benkarth (37e).

 

Dallmann met le Bayern à l'abri

Les deux équipes se tiennent à la pause, mais le Bayern parvient à faire le break au retour des vestiaires. Arrivée cet été en Bavière, Linda Dallmann se montre décisive avec un doublé en moins de dix minutes. L'internationale allemande est d'abord à la conclusion sur un ballon glissé par Lineth Beerensteyn (49e) avant de profiter d'un dégagement manqué de Noémie Mégroz sur un centre de Kathrin Hendrich (54e).

Ce début de seconde période est fatal pour les joueuses de Daniel Kraus, qui ne parviendront pas à revenir au score dans cette partie (1-3). Un deuxième acte qui a vu également le retour d'Hasret Kayikci, l'internationale allemande entrée en jeu pour la première fois en 2019, elle qui a connu de longues absences pour blessure depuis l'année dernière.

Cette rencontre entre Fribourg et le Bayern qui a été l'une des deux parties jouées devant plus de 2.000 spectateurs. C'était également le cas vendredi pour le match d'ouverture entre Francfort et Potsdam, l'un des classiques de la Bundesliga, opposant les deux équipes les plus titrées en championnat d'Allemagne.

 

Le bon départ de Francfort, le minimum pour Wolfsburg

Dans ce match, c'est Francfort qui l'a emporté (3-2) face à une équipe de Potsdam orpheline après le départ de sa métronome Svenja Huth qui évolue désormais à Wolfsburg. Une partie indécise avec un doublé de Lara Prasnikar (14e et 50e) pour Potsdam, répondant aux buts de Laura Feiersinger (sur penalty, 6e) et de Laura Freigang sur un coup franc de Tanja Pawollek (17e). En fin de match, c'est finalement Shekiera Martinez qui donne un avantage définitif à Francfort, suite à une frappe de Géraldine Reuteler repoussée par le cadre (81e).

Victoire sur la plus petite des marges également pour Wolfsburg, les championnes en titre vainqueures à domicile (1-0) face au SC Sand. Loin des larges victoires enregistrées la saison dernière face au club de Wilstatt, Wolfsburg l'a emporté grâce à un penalty de Pernille Harder en début de seconde période.

Dörthe Hoppius fait alors faute sur Dominique Janssen-Bloodworth, l'une des recrues estivales du VfL, et c'est Harder qui se charge de donner l'avantage à son équipe (48e). C'est la seule fois où les filets de Manon Klett ont tremblé dans cette partie, elle qui a réalisé une prestation solide face à son ancien club.

 

Hoffenheim démarre fort sa saison

Les Louves font donc partie des six équipes qui ont pris les trois points ce week-end. Mais pour le moment, c'est Hoffenheim qui prend la tête du championnat, après sa large victoire obtenue sur la pelouse d'Iéna (1-6), l'une des deux équipes avec Cologne qui retrouvent la première division cette année.

Un score fleuve, et Isabella Hartig à la fête en première période. La latérale d'Hoffenheim ouvre le score dès la 3e minute avec une frappe du gauche aux 25 mètres et qui vient se loger dans la lucarne opposée de Sarah Hornschuch (3e). Hartig est également impliquée sur les deux autres buts d'Hoffenheim en première période, inscrits par Leonie Pankratz (7e) et Nicole Billa (21e), qui s'offrira un doublé en seconde période (63e).​
Hoffenheim frappe fort d'entrée, alors qu'Iéna s'est offert du baume en cœur en fin de match avec le but de Karla Görlitz. À 18 ans, elle marque pour sa première apparition en Bundesliga (87e), cinq minutes à peine après son entrée en jeu.

 

Les trois points pour Cologne et Essen

Pour l'autre promu, Cologne, le week-end a été plus fructueux, avec une victoire (2-1) face à Duisbourg. Les joueuses du FC Köln ont fait la différence en première période, avec des buts inscrits par deux de leurs recrues estivales, Eunice Beckmann (20e) et Lucia Ondrusova (26e).

Cologne placé dans le peloton de tête de même qu'Essen, vainqueur (3-1) également face au Bayer Leverkusen. Là-aussi, un succès qui s'est dessiné en première période avec notamment des buts de Lea Schüller (7e) et Manjou Wilde (12e) dès l'entame de match.

 

Photo: TSG 1899 Hoffenheim

 

Frauen-Bundesliga (1re journée) – Les résultats

FFC Francfort – Turbine Potsdam : 3-2

SC Fribourg – Bayern Munich : 1-3

FF USV Jena (Iéna) – 1899 Hoffenheim : 1-6

FC Köln (Cologne) – MSV Duisbourg : 2-1

VfL Wolfsburg – SC Sand : 1-0

SGS Essen – Bayer 04 Leverkusen : 3-1

 

=> Le classement de la Frauen-Bundesliga à retrouver sur notre page consacrée au championnat d'Allemagne

Hichem Djemai