Retour de la Bundesliga ce week-end, avec une 17e journée qui a souri au Bayern, vainqueur au finish face à Hoffenheim dans un duel crucial pour l'Europe. Le leader Wolfsburg a réussi son retour face à Cologne, tandis que Duisbourg a marqué des points importants en vue du maintien.

 

Vendredi et samedi, on disputait la 17e journée en Allemagne, soit près de 3 mois après le 16e round qui s'était déroulé entre les 28 février et 1er mars derniers. Depuis, une trêve internationale et un long arrêt en raison de la pandémie de coronavirus qui frappe durement le continent européen.

En Allemagne, le football est de retour à l'inverse de pays comme l'Angleterre, l'Espagne ou la France. Du moins pour la première division, alors que la saison a été close aux échelons inférieurs.

=> Allemagne : La fédération valide la reprise en Frauen-Bundesliga, début des matches le 29 mai 

Une reprise bien sûr impactée par le COVID-19, comme l'ont montrée de nombreux signes sur les terrains : présence (à géométrie variable) des masques de protection sur les bancs, des célébrations à distance ou avec le coude, brassards noirs et minutes de silence en hommage aux victimes (plus de 8.500 morts en Allemagne)... Dans les tribunes, aucun public avec les matches joués à huis-clos jusqu'à la fin de saison.

 

Un choc longtemps indécis

C'est dans ces conditions que le football pouvait reprendre ses droits, avec notamment un choc attendu entre le Bayern et Hoffenheim, soit le deuxième face au troisième. Un point d'écart, et l'Europe en jeu, alors que Wolfsburg s'est déjà échappé en tête. Après avoir laissé filer le match aller, le Bayern a dû batailler pour s'imposer à domicile face à Hoffenheim.

Le score final (3-0) est flatteur pour une équipe bavaroise qui a dû attendre la 84e minute avant d'ouvrir le score sur coup-franc. Entre temps, les deux équipes ont eu leur chance de prendre l'avantage. Janina Leitzig s'interpose notamment sur la volée de Linda Dallmann (33e), souvent à la manœuvre côté bavarois.

À l'autre bout du terrain, Maximiliane Rall semble proche du but sur une remise à hauteur de Tabea Wassmuth, mais le retour de Carina Wenninger permet au Bayern de s'en sortir avec une grosse frayeur. Le ballon frôle le poteau, à l'extérieur du cadre gardé par Laura Benkarth (40e).

 

Une marge bienvenue pour le Bayern

En seconde période, les deux équipes ont leur temps fort, le Bayern d'abord puis Hoffenheim autour de l'heure de jeu. C'est finalement le banc du Bayern qui fait basculer le match, avec des entrantes (Leupolz, Beerensteyn et Damjanovic) impliquées sur les trois buts du jour. En fin de match, Melanie Leupolz provoque un coup franc aux 20 mètres côté droit.

Il est frappé par Verena Schweers qui trouve la tête de Wenninger au second poteau. Remise dans les six mètres pour Hendrich qui conclut de près (84e). Les deux défenseures centrales bavaroises débloquent le compteur. Quelques instants plus tard, Jovana Damjanovic conclut sur u ballon glissé en profondeur par Dallmann (87e).

Hoffenheim se voit refuser un but pour un hors-jeu peu évident (89e), et la victoire se dessine définitivement pour le Bayern, qui enfonce le clou dans les arrêts de jeu. Lineth Beerensteyn est déséquilibrée à la limite de la surface et le coup franc à suivre est parfaitement exécuté par Lina Magull, qui l'envoie au ras du poteau droit (90+3).

Trois buts, trois points et désormais quatre longueurs d'avance sur Hoffenheim, un matelas d'importance puisque le Bayern devra notamment rencontrer Wolfsburg lors de l'avant-dernière journée.

 

Wolfsburg reste leader et invaincu

Les Louves caracolent pour le moment en tête, 8 points devant le Bayern après une nouvelle victoire vendredi face à Cologne. Sans forcer son talent, Wolfsburg s'est aisément imposé (4-0) avec un doublé de Pernille Harder, qui ouvre le score sur penalty (33e), avant d'inscrire le quatrième but à l'entame du dernier quart d'heure (78e).

Fridolina Rolfö a distillé quelques bons centres, notamment pour trouver les têtes de Svenja Huth (45e) et Alex Popp (65e) auteurs des deuxième et troisième buts du jour. Cologne n'a rien pu faire, réduit à dix en fin de match (76e) suite à l'expulsion d'Amber Barrett et malgré la reprise de Meike Messmer, qui finit sur le poteau quelques secondes plus tôt (76e).

 

Une semaine cruciale pour le maintien ?

Pour Cologne, la source d'inquiétude est plutôt du côté de Duisbourg qui a remporté une victoire (0-2) essentielle à Leverkusen. Avec un doublé de Nina Lange (8e et 38e), les Zèbres réalisent un écart de 5 points sur Cologne (11e), premier relégable. Les deux équipes ont rendez-vous jeudi pour un match en retard de la 12e journée, potentiellement décisif en vue du maintien.

Lanterne rouge, Iéna n'a pas joué ce week-end en raison des restrictions sanitaires qui touchent le Land de Thuringe et devra attendre la semaine prochaine avant de se mêler à la lutte. Autre résultat du week-end, Fribourg a signé la remontada du week-end, avec un succès (3-2) face à Potsdam. Mené 0-2 à la pause, puis 1-2 à l'approche du coup de sifflet final, Fribourg a renversé la tendance grâce à des buts de Klara Bühl (89e, auteure d'un doublé dans ce match) et de Noémie Mégroz (90+1).

De son côté, Francfort reprend provisoirement la 4e place à Essen, après sa victoire face au SC Sand (3-1). Après l'ouverture du score de Dina Blagojevic sur un astucieux lob (5e), les coéquipières de Géraldine Reuteler ont répliqué avec des buts de Sjoeke Nüsken (9e), Laura Freigang (37e) puis de Barbara Dunst (76e) en seconde période.

 

Frauen-Bundesliga (17e journée) – Les résultats

VfL Wolfsburg – FC Köln (Cologne) : 4-0

FFC Francfort – SC Sand : 3-1

Bayern Munich – Hoffenheim : 3-0

SC Fribourg – Turbine Potsdam : 3-2

Bayer Leverkusen – MSV Duisbourg : 0-2

SGS Essen – FF USV Jena (Iéna) : reporté au 24 juin

 

=> Le classement de la Frauen-Bundesliga à retrouver sur notre page consacrée au championnat d'Allemagne

 

Photo: FC Bayern München

Hichem Djemai