La Fédération Française de Football a annoncé avoir franchi le cap des 200.000 licenciées. Un chiffre communiqué alors que le 29 mars coïncide avec les 50 ans de la reconnaissance du football féminin par les instances fédérales.

Ce chiffre de 200.000 inclut aussi bien les joueuses (158.364), les éducatrices et entraîneures, les arbitres et dirigeantes. La barre des 100.000 avait elle, été franchie en 2013. Spécifiquement pour les joueuses, c'est en février 2016 que la FFF avait annoncé avoir atteint le chiffre des 100.000. La courbe s'est donc accentuée ces dernières années, alors que la FFF dénombrait moins de 90.000 licenciées en 2012, avec moins de 60.000 joueuses.

Des chiffres qui montrent également qu'il faudra attendre avant de pouvoir mesurer pleinement un « effet Coupe du Monde 2019 ». Avant le Mondial, Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF, avait d'ores et déjà annoncé un objectif de 250.000 licenciées, dont 200.000 joueuses comme prochaine étape. Dans l'immédiat, la hausse actuelle s'inscrit dans un mouvement initié depuis une dizaine d'années, et qui pour le moment ne semble pas ralentir.

. La rédaction