L'Argentine semblait avoir quitté la Coupe du Monde sur une note encourageante. Pourtant, quelques semaines après la fin du Mondial, les fractures se sont révélées au grand jour. Un début de crise après que le sélectionneur Carlos Borrello a choisi de ne pas retenir la capitaine Estefania Banini pour les Jeux Panaméricains qui se dérouleront dans les prochains jours au Pérou.   Le 15 juillet dernier, Carlos Borrello, le sélectionneur argentin annonçait la liste de l'Albiceleste pour les Jeux Panaméricains qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août à Lima, la capitale du Pérou. Un tournoi inter-régional pour lequel l'Argentine a des chances de médaille, puisque des pays comme le Brésil, le Canada ou les championnes du monde étasuniennes n'y prendront pas part.   La charge de Banini contre le sélectionneur argentin Une liste de 18 où l'on retrouve de nombreuses Mondialistes, mais plusieurs cadres manquent à l'appel. C'est notamment le cas de Sole Jaimes, convoquée mais restée finalement dans son nouveau club de Santos au Brésil, ou encore de la capitaine argentine Estafania Banini, qui de son côté n'a pas été retenue par Carlos Borrello. Première surprise par cette décision, l'attaquante de Levante a riposté sur les réseaux sociaux. Son message posté sur Instagram a pris un ton rageur, évoquant « ceux » qui « ne sont pas à la hauteur » et qui leur disent « de jouer défensif parce [qu'ils] ne veulent pas en manger 1...

La suite est réservée aux abonnés .



Hichem Djemai