Le Paris Saint-Germain s'est imposé face à Soyaux en conclusion de ce nouveau week-end de championnat en D1. Une 18e journée encore en cours, puisqu'il restera deux rencontres à jouer, mais dans l'immédiat, les Parisiennes peuvent conforter leur première place alors que Marie-Antoinette Katoto atteint la barre des 20 buts cette saison en D1...

 

=> D1 (18e journée) : Montpellier sombre face à Reims, victoire minimale pour les Girondines

 

Paris face à Paris. Ce n'était pas un poisson d'avril sur la pelouse du Camp des Loges, mais la conséquence d'une perte de maillots. Quelque part en région parisienne, les équipements de l'équipe sojaldicienne auraient disparu, et les joueuses de Charente se sont retrouvées privées de matériel au moment d'aborder leur match sur la pelouse du Paris Saint-Germain.

Les 22 actrices avaient donc le maillot du PSG, les Parisiennes en rose et violet, et Soyaux en blanc, utilisant les tenues habituellement portées par l'équipe réserve masculine du Paris Saint-Germain. Une situation insolite mais qui n'a pas semblé perturbé les deux équipes sur le terrain.

 

Sandy Baltimore à nouveau d'attaque

Les joueuses d'Olivier Echouafni ont rapidement pris le contrôle du ballon, poussant les Soljadiciennes à se regrouper dans leur camp. La première frappe de la rencontre intervient dès la 3e minute de jeu, avec Paulina Dudek qui tente sa chance de loin, mais sans pouvoir accrocher le cadre charentais.

Après avoir contracté le COVID-19 ces dernières semaines, Sandy Baltimore était de retour dans le onze de départ parisien, reconstituant un trio offensif redoutable cette saison aux côtés de Marie-Antoinette Katoto et de Kadidiatou Diani. On retrouve d'ailleurs les trois joueuses sur l'ouverture du score parisienne. Une action venue de la droite avec Diani qui fait la différence dans le couloir avant de centrer dans la surface.

Le ballon parvient à Katoto dans la surface, qui peut contrôler de la poitrine mais manque sa reprise qui bute sur la barre. Le ballon reste en jeu dans la surface, et Baltimore peut le remettre de la tête devant le but. Katoto ne manque pas l'opportunité de dévier le cuir dans les filets, devançant Kelly Gadéa, prête à intervenir (10e).
 

Les corners, talons d'Achille de Soyaux dans ce match

Une ouverture du score précoce pour Paris, même si Soyaux parvient ensuite à mieux résister dans le jeu, une combativité notamment incarnée par le duo Siga Tandia – Kelly Gadéa aligné en défense centrale. Le PSG parvient à se procurer de nouvelles occasions, à l'image de cette reprise de volée de Perle Morroni repoussée par le poteau (37e), mais Soyaux semble alors tenir le choc.

Un peu plus tôt, cette volonté de ne pas laisser filer Paris était illustrée par cette intervention de Romane Munich dans sa surface, bien aidée par Kelly Gadéa pour empêcher Sandy Baltimore de doubler la mise (25e). Cette énergie déployée n'est pourtant pas suffisante pour Soyaux qui encaisse deux buts avant la pause, à chaque fois sur corner.

C'est d'abord Paulina Dudek qui parvient à se démarquer et reprendre d'une tête décroisée le centre de Sandy Baltimore côté gauche (41e). C'est ensuite Formiga qui trouve le chemin des filets dans le temps additionnel, avec un centre de Sara Däbritz côté droit qui traverse les six mètres, avant d'être dévié au second poteau par sa coéquipière brésilienne (45+1).

 

Soyaux dans le dur à l'heure de jeu

Paris déjà à l'abri dans ce match, alors que Soyaux a enregistré un autre coup dur dans ce premier acte, avec la sortie sur blessure de Marine Perea, touchée à la cheville, et remplacée par Henriette Akaba (30e). Au retour des vestiaires, la milieu de terrain camerounaise tente de porter l'offensive pour Soyaux, avec une frappe en bout de course qui finit dans les gants de Christiane Endler (46e).

Les joueuses de Charente tentent de tourner le dos à cette première période, mais font finalement les frais des mêmes recettes parisiennes, avec notamment deux nouveaux buts sur corner, inscrits par Marie-Antoinette Katoto (60e) et Kadidiatou Diani (67e), Le score prend d'ailleurs une autre tournure après l'heure de jeu, puisque Grace Geyoro trouve également le chemin des filets (63e) sur un ballon remis dans la surface par Marie-Antoinette-Katoto.
 

Katoto, buteuse numéro 1

Six buts puis sept en faveur du PSG, avec un triplé pour Katoto (74e). L'avant-centre parisienne s'appuie en une touche sur Nadia Nadim, qui lui remet dans la surface, pour une conclusion croisée du pied droit.

Trois buts pour Marie-Antoinette Katoto dans ce match, et un total désormais porté à 20 réalisations cette saison en D1. Elle reprend provisoirement la tête du classement des buteuses devant Khadija Shaw (19), l'attaquante jamaïcaine de Bordeaux privée de terrain ces dernières semaines.

Paris s'envole et Sandy Baltimore est proche d'ajouter une nouvelle unité en fin de match, sa frappe dans un angle fermé repoussée par la barre transversale (82e). La victoire est nette pour le PSG et surtout permet aux joueuses d'Olivier Echouafni de continuer à faire la course en tête devant une équipe lyonnaise, à l'isolement en raison d'une multiplication des cas de COVID-19 ces derniers jours.

Soyaux (10e) conserve sa légère avance sur Issy (11e) et la zone rouge, même si le maintien pourrait se jouer loin des terrains, en raison de l'arrêt durable voire définitif de la saison en D2.

 

D1 (18e journée) – Résultats/Programme

Vendredi 2 avril

Paris FC – FC Fleury 91 : reporté

Samedi 3

Girondines de Bordeaux – GPSO 92 Issy : 1-0

Montpellier HSC – Stade de Reims : 0-4

Le Havre AC – Dijon FCO : 0-2

Dimanche 4

En Avant Guingamp – Olympique Lyonnais : reporté

Paris Saint-Germain – ASJ Soyaux : 7-0

 

Photo: GettyImages/PSG


Feuille de match

 

Dimanche 4 avril 2021, 13h – Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges-Lefèvre) – D1 (18e journée)

Paris Saint-GermainASJ Soyaux 7-0 (3-0)

Arbitre : Gabrielle Guillot

Buts : Marie-Antoinette Katoto (10e, 60e et 74e), Paulina Dudek (41e), Formiga (45+1), Grace Geyoro (63e), Kadidiatou Diani (67e)

Avertissement : Perle Morroni (34e)


Les équipes :

Paris Saint-Germain : 16- C. Endler – 5-A. Cook, 14-I. Paredes (cap.), 4-P. Dudek, 20-P. Morroni, 24-Formiga, 8-G. Geyoro (10-N. Nadim 64e), 13-S. Däbritz (18-L. Fazer 72e), 11-K. Diani (23-J. Huitema 72e), 21-S. Baltimore, 9-MA Katoto.

Entraîneur : Olivier Echouafni

 

ASJ Soyaux : 1-R. Munich – 3-R. Avant, 4-S. Tandia (cap.), 5-K. Gadéa, 11-M. Perea (15-H. Akaba 30e), 6-C. Couturier, 10-A. Benoît (12-V. Grégoire 69e), 7-L. Bourgouin, 8-K. Cazeau, 2-A. Dumont, 9-N. Stapelfeldt.

Entraîneur : Laurent Mortel

Hichem Djemai