La Ligue anglaise, FA WSL, débute ce week-end. L'occasion de vous parler d'une joueuse, l'une des rares joueuses a avoir fait trembler le filet de Lyon, Isobel Christiansen. Internationale anglaise et qui évolue à Manchester City depuis l'existence du club dans l'élite, en 2014. Rencontre.

 

 

Coeurs de Foot - Lors du TILC, il semblait y avoir une bonne relation sur le terrain avec votre gardienne de but, Karen Bardsley (coéquipière en sélection) et l'attaquante Jane Ross (Ecosse) ? Était-ce le cas? 
Isobel Christiansen - J'aime à penser que j'ai une bonne relation avec tout le monde au sein de l'équipe et sur le terrain. Je pense qu'en amont nous nous entraînons ensemble pour justement créer beaucoup de binômes et relations qui porteront leur fruit sur le terrain... Nous essayons simplement de tirer le meilleur parti de l'autre.

 

Coeurs de Foot - Contre Montpellier au TILC, vous avez joué comme milieu de terrain offensive, mais contre Lyon, vous avez joué comme milieu de terrain défensive et avez marqué les deux buts sur une victoire finale de 3-2? Est-ce une meilleure position pour vous milieu de terrain défensive ?
I. C. - C'est une position différente, nous avons changé d'un 4-3-3 à un 4-4-2 donc mon rôle a été adapté un peu, mais je ne dirais pas qu'un poste est bon ou mauvais pour moi. Je dirais juste que j'essaie d'apporter ce que je peux à l'équipe partout où je suis appelée à jouer et que j'essaie de faire de mon mieux pour le collectif.

 

Coeurs de Foot - Quelle impression avez-vous de ce tournoi? Que voulez-vous en tirer?
I. C. - Le tournoi a été formidable dans le sens où nous avons réussi à jouer contre deux bonnes équipes comme Montpellier et Lyon. Je pense que pour Manchester City, c'est important dans notre préparation de pré-saison, de se mettre à la hauteur des meilleurs. Nous nous sommes finalement testé face à ces deux clubs et nous avons remporté une grande victoire contre Lyon. C'est agréable de battre une équipe de leur qualité. Nous sommes venus avec beaucoup de points à améliorer et d'aspects d'apprentissages pour nous.

 

Coeurs de Foot - J'ai appris que vous avez été élu joueuse de l'année PFA la saison dernière. Pouvez-vous me dire ce que cela signifiait pour vous?
I. C. - Cela signifie tout pour moi. J'ai été vraiment étonnée et ravie de gagner ce prix. J'étais vraiment heureuse d'être gratifiée par mes pairs pour faire ce que j'aime et de bien le faire. Je pense que pour moi maintenant, il s'agit de continuer et de m'améliorer chaque jour.

 

Coeurs de Foot - Je sais aussi que vous êtes diplômée. Qu'avez-vous étudié et comment avez-vous combiné cela avec le football?
I. C. - C'était dur de concilier les deux. J'ai étudié les sciences du sport à l'Université de Birmingham, c'était des cours très difficiles. Difficile même sans tous mes engagements liés au football en club. Évidemment avec eux, cela signifiait que je devais vraiment gérer mon temps et donner ma priorité à mes études et à ma formation sur tout ce qui était social, tout ce qui se passe en dehors du football ou de l'université. C'était compliqué, mais ce certainement des études qui, je pense, m'ont fait grandir en tant que personne.

 

Coeurs de Foot - Vous êtes créative, très intelligente, physique, agile. Quelles sont vos qualités et vos points forts ? Quels sont les points que vous pensez pouvoir améliorer?
I. C. - Je pense que vous devez toujours essayer de vous améliorer. Je suis une joueuse qui a un bon esprit d'apprentissage et j'aime m'assurer de continuer à ajouter à mon jeu et à l'améliorer. A travailler sur mes faiblesses aussi bien que mes points forts et je voudrais penser qu'en tant que joueuse, je suis très bonne techniquement. J'aime créer des opportunités pour l'équipe et je pense aussi avoir un autre côté de mon jeu, un peu de mordant, de pouvoir lire le jeu, et j'aime avoir un peu de tout au milieu du terrain (attaque/défense), peu importe ma taille (1m64) [rires].

 

Coeurs de Foot - La saison dernière a été votre saison, en remportant le championnat et la FA Cup. Qu'avez-vous appris que vous pouvez répercuter dans cette nouvelle saison, qui sera un peu plus longue par ailleurs ?
I. C. - Je pense que l'important c'est de rester ensemble et de veiller à ce que vous mettiez le meilleur de vous-même en tant que coéquipière sur le terrain et lors du match. Je pense que, en amont, nous avons passé une excellente saison l'année dernière en remportant la FA Coupe et avec la manière dont nous l'avons fait à Wembley, devant près de 40.000 personnes. Aussi, je pense que pour nous comme Man City, nous devons nous assurer que nous nous mettons sur le devant de la grande scène et au défi pour les titres, un défi pour les trophées et je pense que cela est vraiment important pour nous d'aller de l'avant.

 


Coeurs de Foot - J'ai vu que vous aviez marqué le but gagnant lors de la finale de la Coupe continentale, qui a été le premier trophée de l'histoire de Man City. Est-ce que le score d'un objectif aussi important pour Manchester City vous donne plus de confiance en tant que jeune joueur jouant avec tant d'autres grands joueurs internationaux?
I. C. - Ouais définitivement, je pense que pour moi c'était un tournant dans ma carrière, c'était l'année où je gérais l'université et le football et je voyageais de Birmingham à Manchester [toutes les semaines]. Quand je regarde en arrière cette année-là, je pense que c'était vraiment difficile et je suis contente d'avoir traversé cela. Gagner ce trophée comme nous l'avons fait et avoir marqué le but gagnant en finale, cela signifiait tout pour moi et c'était presque comme beaucoup de frustration et d'émotion qui sont sortis de ma tête. Le but gagnant, cela signifiait que nous avions remporté notre premier trophée car Manchester City Women était incroyable. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais.

 

Coeurs de Foot - En peu de temps, vous avez gagné tous les titres en Angleterre, votre prochain but doit être la Ligue des Champions? Que devez-vous faire pour cela selon vous?
I. C. - Ce sera un énorme défi à relever et c'est quelque chose sur lequel nous travaillons sans aucun doute. Notre objectif principal en tant qu'équipe et en tant qu'individus est de continuer à nous améliorer et de continuer à bâtir sur ce que nous avons construit. Il s'agit de notre quatrième année [dans l'élite] et nous savons que nous sommes de plus en plus forts chaque année. Nous devons veiller à ce que nous continuions à nous améliorer dans tous les domaines, jusqu'à ce que nous puissions remettre en question les meilleures équipes en Ligue des Champions, afin de devenir l'une des meilleures équipes en Europe, qui est définitivement à notre porté. C'est quelque chose pour lequel nous nous battons, mais beaucoup de travail doit être fait avant. La Toulouse International Ladies Cup, a été un des exemples de cette apprentissage. Jouer contre des équipes comme Lyon et Montpellier, jouer avec une belle opposition en face, nous aidera vraiment à aller de l'avant et à identifier où notre jeu doit s'améliorer et comment nous devons nous adapter pour être l'une des meilleurs équipes en Europe.

It seemed you have a good relationship on the pitch with your goalie and Jane Ross? Is this the case?

I like to think I have a good relationship with everyone on the team and on the pitch I think the amount we train together means we’re building up loads of partnerships and relationships…we’re just trying to get the best out of each other.

Against Montpellier you have played as central attacking midfielder, but against Lyon you've played as a defensive midfield and still scored both goals in the game? Is this a better position for you?

It’s a different position, we changed from a 4-3-3 to a 4-4-2 so my role adapted a little bit, but I wouldn’t say one position is right or wrong, I’d just say I just try to bring what I can to the team wherever I’m asked to play and do my best for the team. 

What are your impression of this tournament? What will you take from it?

The tournament was great in the sense we managed to play against two top teams in Montpellier and Lyon and I think for us as Manchester City. It’s important that during our pre-season preparations we are putting ourselves up against the best. I think we definitely got tested against both sides and came away with a great win against Lyon, which is nice to beat a team of their quality. We’ve come away with loads of points where we can improve and loads of learning curves for us as a team. 

I learned that you were elected PFA Player of the Year last season. Can you tell me what this meant to you?

It meant everything to me. I was really delighted and shocked to win that award, I was just really pleased to be noted by my peers for doing what I love and trying to do it really well. I think for me now it’s all about going on and improving and getting better each day.

I also know that you are a graduate, what did you study and how did you combine this with playing?

It was tough. I studied Sport and Exercise Science at Birmingham University, it was a very tough course, tough even without all of my football commitments and then obviously with them it meant that I had to really manage my time well and prioritise my studying and training over anything social and anything going on outside football or university. It was difficult, but definitely one which I think grew me as a person.


You are creative, very quick-witted, physical, agile. What do you believe are your qualities and your strengths and what points of your game do you think you can improve?

I think you always have to try to improve. I’m a player who has got a good learning mind set and I like to make sure I can keep adding to my game and improving, working on my weaknesses as well as my strengths and I would like to think that as a player I’m technically very good. I like to bring creative opportunities for the team and I also think I’ve got another side to my game, a bit of a bite and ability to read the game, break up play and I like to think I’ve got a bit of everything required in midfield, maybe just not any height [laughs].

Last season was your season, winning the league and FA Cup. What have you learnt that you can take into this new season?

I think the importance of sticking together and making sure that you bring the best out of each other as team mates on the training pitch and on the match pitch. I think that moving forward we had a great season last year winning the FA Cup and doing it in the manner in which we did it at Wembley in front of nearly 40,000 people. Also I think for us as Man City we need to make sure we keep putting ourselves onto the big stage and challenging for titles, challenging for cups and I think that that is really important for us to move forward.

I saw you score the winning goal in the Continental Cup final, which was the first trophy in history for Man City. Did scoring such an important goal for Manchester City give you more confidence as a young player playing with so many other big international players ?

Yeah definitely, I think for me it was a turning point in my career, that was the year when I was managing university and football and travelling to and from Birmingham and Manchester. I look back at that year and think that it was really hard and I’m glad that I got through it and I think winning that trophy when we did and scoring the winning goal in the final it meant everything to me and it was almost like loads of frustration and emotion that just came out in one header and I think the fact that that was the winning goal it meant that we won our first trophy as Manchester City Women was amazing and something I’ll never forget.

In a short time, you have won all the titles in England, your next goal must be the Champions League? What will you need to do this?

That’s going to be a huge challenge ahead and that’s something which we’re going to be working towards without a doubt. Our main focus as a team and as individuals is to keep on improving and keep building on what we’ve built. This is our fourth year as a team and we know that we’ve got better and stronger each year, we need to make sure that we keep improving in every area to a point where we are going to be able to challenge the top teams in the Champions League with a view to becoming one of the top teams in Europe as well, that’s definitely within our sights and something which we’re striving for, but a lot of work has to go in before then. For example, the Toulouse International Ladies Cup, playing against teams like Lyon and Montpellier, more games against good opposition like them is really going to help us moving forward and identify where our game needs to improve and how we need to adapt to compete and be the best in Europe.

Dounia MESLI