Ce week-end c'était la reprise de la NWSL. Le championnat outre-atlantique a débuté par plusieurs victoires dont celles des Thorns d'Amandine Henry, ou encore de Houston, Kansas et la nouvelle franchise North Carolina (ex New-York Flash). Tandis que Seattle a été tenu en échec par Sky Blue.

 

Houston Dash 2 Chicago Red Stars 0
Houston a bien lancé sa saison avec cette victoire 2 à 0 contre Chicago, en match d'ouverture de la NWSL. C'est la seconde saison d'affilée, que les Dash parviennent à prendre le dessus.

Chicago a pourtant débuté le jeu avec une forte possession du ballon, forçant son adversaire à poursuivre leur rythme et mettant à mal la ligne arrière de Houston. Les Red Stars avaient bien failli trouver le fond des filets grâce à Stephanie McCaffrey à la 15e minute. Mais Houston va répondre rapidement sur une contre-attaque. Un long ballon d'Amber Brooks en direction de Kealia Ohai, qui prend de vitesse Julie Johnston Ertz pour inscrire d'un croisé son but, le premier de la saison 2017 1-0 ! 
Chicago tente de réagir avec cette incursion de Christen Press (34') dans la surface de réparation, mais Janine Van Wyk était là pour bloquer la tentative. Avant de voir une frappe de McCaffrey (38') à quelques mètres de la portière de Houston, Lynn Williams, qu'elle parvient à capter sans trop de difficulté. Une grande partie du match s'est joué sur le milieu de terrain et le score en reste là pour l'instant.
Les Red Stars reviennent sur le terrain avec l'envie de revenir au score, et pressent Houston. Van Wyk va à nouveau s'avérer décisive pour son équipe avec plusieurs tirs éviter. Les deux gardiennes vont avoir un rôle majeur à jouer, comme cette tête de Sarah Hagen (73') pour Houston, bloquée par Naeher. Ou encore Williams de l'autre qui va éviter l'égalisation de Vanessa DiBernardo (75').
Mais le second but va arriver, du côté de Houston. L'attaquante Rachel Daly à dix minutes de la fin du match va enrouler le ballon sur sa frappe, qui termine au second poteau de Naeher 2-0.
Malgré les tentatives dangereuses de Press à chaque fois qu'elle avait le ballon au pied, les Dash vont fermer leur jeu pour garder les Red Stars hors de cette possibilité de réduire ou de revenir au score.

 

Portland Thorns FC 2 Orlando Pride 0

Pour son premier match de la saison, Portland Thorns a débuté par une victoire face à Orlando Pride 2-0 sur des buts de Nadia Nadim et Christine Sinclair devant une foule nombreuse venue assister au spectacle, 16125 fans. La plus grande affluence depuis son match inaugural en 2013.

Malgré les occasion, les Pride ont eu du mal à trouver le fond des filets. Ce qui s'explique notamment par le manque de réalisme qui manquait à Orlando, et en partie à cause de la gardienne des Thorns, Adrianna Franch, qui a fait plusieurs arrêts importants pour garder son but inviolé.
De l'autre Ashlyn Harris va également avoir ses moments d'éclat, surtout dans le premier acte. Comme lorsqu'elle parvient à s'interposer sur cette frappe de Sinclair (16') ou quelques mintues après cela à dégager le ballon d'une tête puissante à la limite de sa surface de réparation, évitant les poings (24').
Mais Portland va bénéficier d'un penalty à la demi-heure de jeu. Un long ballon d'Amandine Henry en faveur de Sinclair dans la boîte, qui parvient à récupérer le ballon et de l'amener sur sa droite, qui voit heurter la main de Kennedy. L'occasion sera transformée par la Danoise, Nadia Nadim 1-0.
En seconde mi-temps, les Thorns vont se révéler un peu plus dangereuse. Alors qu'Orlando essaye de revenir dans la course. Les tentatives vont s'enchaîner pour le club de la côte est, dès la 47e minute, avec cette perte de balle d'Allie Long, qui profite à Ubogagu pour tenter une frappe de loin, cadrée mais sans danger pour Franch. Puis Portland rétorque assez rapidement avec le deuxième but de Sinclair, d'une frappe croisée, sur une passe en profondeur de Long dans le dos de Krieger 2-0.
A dix minutes de la fin, c'est Amandine Henry qui va faire sursauter les spectateurs dans les tribunes, avec son coup franc direct qui passe juste au-dessus des cages d'Harris. Portland clotûre le match sur cette avance.
Pour Orlando, il va encore falloir continuer à travailler. L'apport de Marta, pour le prochain match ou encore le retour d'Alex Morgan en juin devraient renforcer l'attaque des Pride. Alors que Portland devait composer sans Tobin Heath ou encore Dagny Brynjarsdottir, blessées.

Le match en replay sur http://www.nwslsoccer.com/games/info/4fmzggrksgopt162rej2vr089/


Washington Spirit 0 North Carolina Courage 1
Stephanie Labbé des Washington Spirit a fait de son mieux, mais cela n'a pas suffit puisque Zerboni McCall a donné la victoire au North Carolina pour leur premier match en NWSL 1-0.
C'est devant 2400 spectateurs et une ambiance de quasi-revanche de la finale 2016, que les deux équipes se retrouvaient. Le but de McCall aurait pu être le premier de beaucoup d'autres, mais Labbé a été d'un grand soutien pour son équipe pour éviter une plus grande déconvenue.
Le but de North Carolina est arrivé dès la 19e minute lorsque Makenzy Doniak a trouvé l'espace sur le flanc droit et à livré un centre à travers la boîte à Zerboni (19'). Sur un contrôle, la joueuse va tenter une frappe et trouver le fond du filet de Labbé 0-1 !
En deuxième mi-temps, North Carolina continue d'ammener le danger sur Washington, comme à la 50e minute sur ce corner frappé par Dahlkemper, repris de la tête au second poteau par McDonald, mais la frappe de Williams est contrée par la défense de Washington. Quelques minutes après Zerboni est encore à la manoeuvre et adresse un ballon plein axe pour De Oliveira (59'), mais sa frappe du gauche est captée en deux temps par Labbé. Une minute après cela, Williams s'essaye également légèrement excentrée des seize mètres de Labbé, qui repousse le danger.
Tout juste après l'heure de jeu, Washington se crée sa première opportunité dangereuse, avec cette remise de Tori Huster pour Katherine Stengel (63'), qui parvient d'un crochet à passer D'Angelo, mais a plus de difficulté à reprendre ses appuis pour cadrer sa frappe, qui fuit le cadre.
North Carolina va de nouveau s'otroyer une occasion en or, sur cette tête de McDonald (64') à bout portant, contrée in-extremis par Labbé. Puis c'est encore De Oliveira, qui va donner des sueurs froides aux Spirit, avec cette frappe puissante à l'entrée de la surface, bien emmenée par la Brésilienne, qui est sauvé par Labbé, juste en-dessous de la transversale. Une parade salvatrice, qui permet à Washington de croire encore un temps à l'égalisation. Mais ça ne sera pas suffisant, North Carolina était bien plus fort.


Seattle Reign FC 1 Sky Blue FC 1

Pour le début en cette saison 2017, les deux équipes de NWSL se sont quittées dos à dos, en inscrivant chacune un penalty 1-1 au Memorial Stadium. La gardienne des Reign, Haley Kopmeyer a fait plusieurs sauvetages importants lors du match pour éviter la défaite.
Les deux équipes n'ont rien laissé au détail, et on voulu prendre le dessus, mais c'est Sky Blue qui s'est crée les meilleures chances grâce à O'Hara et Kerr en attaque. Face à une équipe de Seattle qui a dû se réorganiser avec la perte de Kim Little à Arsenal ou le départ en retraite de Keelin Winters.
Le premier but sera pourtant pour le club de l'ouest, après que Megan Rapinoe (55') ait remporté un penalty en seconde mi-temps, après avoir été prise par la jambe et poussée par Erica Skroski. L'internationale américaine va se charger de le transformer 1-0. 
Sky Blue ne s'avoue pas vaincu, et dispose d'une balle d'égalisation à l'heure de jeu sur ce centre de Samantha Kerr sur la droite pour Kelley O'Hara, qui parvient à renvoyer un peu hasardeusement dans le but, mais McNabb présente sur la ligne du but parvient à écarter le danger. Avant de voir l'arbitre siffler une obstruction sur O'Hara, de Fishlock. C'est Sarah Killion (62') qui prend en charge de le tirer. Haley Kopmeyer prend le bon côté, mais de quelques secondes en retard, et voit le ballon lui filer, tout en l'effleurant, dans son but 1-1 !
L'occasion la plus palpitante sera à noter du côté de Sky Blue, sur un tir puissant dans l'axe du but, mais le ballon s'envole et la transversale passe à quelques centimètres.


FC Kansas City 2 Boston Breakers 0

Une rencontre bien particulière pour Kansas, qui voyait le retour de Sydney Leroux après son congé maternité, tout comme Amy Rodriguez. Cette dernière a cependant dû sortir sur blessure (genou gauche) en seconde mi-temps. Un moment compliqué malgré la victoire de Kansas. Alors que Rose Lavelle, le choix n°1 de la draft de la NWSL à fait ses débuts en NWSL avec Boston Breakers.
Kansas peut être un peu plus expérimentée que son adversaire, avec notamment deux titres (2014 et 2015) en poche, va très rapidement ouvrir le score sur un très long centre de la défenseure, Becky Sauerbrunn, à la 7e minute. Dans la course de Sydney Leroux, qui a fait son appel avant de tenter une frappe croisée dans les vingt mètres, qui a totalement pris à défaut Abby Smith 1-0 ! Une ouverture du score qui galvanise le public autant que les joueuses. Et Kansas ne va pas s'arrêter en si bon chemin, face à une équipe adverse totalement en perte de repères, mais qui va pouvoir compter sur sa gardienne, sur cette frappe à un mètre d'Amy Rodriguez (13'), pas assez appuyée, bloquée par Smith qui s'est opposée avec tout son corps. Sydney Leroux va aussi avoir une autre tentative, mais sa frappe du gauche est trop croisée et termine sur le poteau gauche.
Rosie White tente de trouver la faille pour Boston, comme cette frappe dans la boîte à la 27e minute, qui manque de conviction pour inquiéter Nicole Barnhart. Smith (35') va encore une fois devoir s'interposer sur cette longue passe pour Rodriguez au premier poteau.
Rose Lavelle (38') s'affaire hardement à revenir au score, comme lorsqu'elle essaye de dribbler la défense de Kansas pour trouver un espace de tir, mais sa frappe file dans les gants de Barnhart. 
En seconde mi-temps c'est encore Kansas City qui fait preuve de pragmatisme, pour transformer sa seconde occasion dès la 47e minute. Tout juste après la reprise. Une combinaison intelligement jouée par Amy Rodriguez, qui décale pour Shea Groom sur le côté droit, avant que celle-ci ne distribue un centre en pivotant légèrement pour trouver Rodriguez derrière elle, sur sa gauche, qui parvient alors à reprendre le ballon au premier poteau 2-0 !
Le match était dès lors plié entre les deux clubs, malgré cette barre d'Allysha Chapman (78') sur ce centre de Tiffany Weimer. Une réduction du score qui n'aurait tout autant pas été suffisante pour faire la différence.

Dounia MESLI